Contactez le tatoueur

Demandez le devis pour faire un recouvrement de votre tatouage

Vos coordonnées

Message

Envoyer la photo de tatouage que vous souhaitez recouvrir ou améliorer

Demandez au tatoueur de faire un recouvrement de votre ancien tatouage, voici quelques exemples …

Ancien tatouage sur l’omoplate recouvert par un nouveau

Le “cover-up” ou recouvrement en français permet d’«effacer» un tatouage en le remplaçant par un autre. Vous en avez assez de votre tatouage encré n’importe comment, par un vieux pote ou un pseudo tatoueur… ou peut être est un motif qui vous rappelle un moment de votre vie maintenant vous voulez oublier…

“cover-up” d’un tattoo, remplacer un tattoo par un autre

C’est la méthode la plus simple face au dé-tatouage permanent, elle est d’ailleurs bien moins coûteuse, et plus rapide.

Le tatoueur de Carnabytattoo saura vous faire les bonnes suggestions en ce qui concerne votre nouveau motif.

En effet, selon la pièce à couvrir (taille, couleurs, remplissage…), le choix sera plus ou moins large. Attendez vous à un motif qui fera au moins deux fois la taille de votre ancien tatouage sur la partie à recouvrir

Venez à la boutique pour évaluer le tatouage à couvrir

L’ancien tatouage retouché et corrigé par le tatoueur

En général, le noir est en effet la “couleur” de prédilection du recouvrement mais il est aussi possible de créer une pièce avec des couleurs. La pratique du recouvrement a évolué et grâce à de nouvelles techniques, ou avec l’arrivée de couleurs aux pigments plus intenses… A priori, tout est possible. 

C’est une technique exigeante que de recouvrir un tatouage. C’est un véritable exercice de style ! En effet, il n’est pas possible de simplement reproduire un dessin ou une photo, il faut absolument créer.

Intégrer avec habileté l’ancienne pièce sous la nouvelle demande un véritable talent. Il est donc plus que jamais important de prendre son temps sur le choix du tatoueur pour cet exercice délicat. Ce n’est pas un hasard si certaines conventions de tatoueurs proposent une catégorie “cover-up” pour leurs concours car c’est véritablement une technique à part entière.

Autres possibilités pour les tattoos les plus difficiles à couvrir

Il est bon de savoir que parfois une ou deux séances de laser sont nécessaires afin d’atténuer les couleurs avant de commencer un recouvrement. Il faut bien sûr être prudent car de trop nombreuses séances de laser risque de brûler la peau et rendre difficile voire impossible le recouvrement. Afin de prendre les mesures de prudence qu’il se doit, il est conseillé de consulter d’un médecin spécialiste pour évaluer les risques potentiels.

Il y a aussi un autre procédé nommé“piquer au blanc”. Afin d’éclaircir l’encre déjà présente, on tatoue le motif à l’encre blanche avant procéder à un nouvel encrage. Cette technique est polémique car il est connu que la peau ne peut accueillir qu’une quantité limitée d’encre, cela peut donc rendre le travail de recouvrement plus délicat… Il faut donc envisager cette solution en fonction de la qualité de l’encre du vieux tatouage à faire disparaître et selon la qualité de son « piquage » (dosage et profondeur) Cette pratique est donc réservée aux professionnels chevronnés.